Les chaînes TV se méfient du Web

first_imgLes chaînes TV se méfient du WebLes grandes chaînes de télévision française ont décidé de s’unir face à l’émergence d’Internet sur les écrans des téléspectateurs. Plusieurs d’entre elles ont signé une charte afin d’éviter toute perte du contrôle vis-à-vis du contenu diffusé sur les TV connectées.Tout comme aux Etats-Unis, les chaînes de télévision sont inquiètes de l’arrivée du web sur les téléviseurs français. Grâce aux Web TV, il sera désormais possible de trouver toutes sortes de contenus sur son écran, avec la possibilité de faire une recherche comme sur un portail web (grâce à un boîtier spécifique comme celui de Google, notamment). Les grands networks américains comme ABC, CBS ou NBC ont choisi, eux, de bloquer la diffusion de leurs contenus sur Google TV. À lire aussiLe World Wide Web a 30 ans : devons-nous nous inquiéter de son évolution ?En France, ce progrès n’est pas non plus au goût des chaînes de télévisions qui voient se profiler une concurrence féroce. Ainsi, les acteurs les plus importants comme TF1, M6, France Télévisions, Arte, Canal+, Direct 8, TMC, NT1, LCP, BFM, iTélé, Gulli et DirectStar ont signé une charte sur “les modalités d’affichage des contenus et services en ligne sur les téléviseurs et autres matériels vidéo connectés”. Le but de cette opération est de limiter l’influence de l’Internet sur les télévisions et surtout de garder le contrôle sur le contenu diffusé. Ainsi, les signataires souhaitent que soit respecté au maximum le contenu programmé et demandent à ne pas détourner les téléspectateurs d’une chaîne vers d’autres programmes sans l’accord de celle-ci. Mais le consensus paraît encore loin.Selon une étude de GroupeM (WPP), 7,6 millions de foyers français pourraient être équipés de téléviseurs connectables à Internet en 2012 et 42,2% des téléviseurs seront connectés dans le monde d’ici 2014. Le 24 novembre 2010 à 11:43 • Emmanuel Perrinlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *